Mantille à gauche

La droite outragée me fait un peu marrer là dessus. Une analyse autrement interessante: comment un usage aussi ancien perdure-t’il aujourd’hui ? Comment les us et coutumes religieux, paisiblement gentrifiés, se délitent-ils peu à peu, mais jamais complètement? Évidemment, cela rentre mal dans 140 caractères. Et puis surtout, ça forcerait à observer quelque chose qui fâche: le bordel ambiant de l’islam radical, du Burkini, de notre xénophobie, c’est quelque chose que nous avons vécu bien des fois. Un monde et des valeurs qui évoluent, des fous de dieux qui se réveillent: un minimum d’attention en cours d’histoire devrait donner les clefs.
Mais encore une fois: c’est tellement plus vendeur de foutre le bordel en 10 mots. Vous savez ce qui me fait vraiment peur? On est dans la phase “George Bush & Bill Clinton” de notre histoire politique: ça veut dire que notre Donald Trump à nous est dans notre futur. Oh fuck.

 http://m.huffpost.com/fr/entry/11635698#